Comment bien référencer son annonce immobilière ?

annonce immobilière

Publié le : 31 octobre 20236 mins de lecture

Il ne suffit plus de rédiger une annonce claire qui délivre le message principal tout en restant agréable à lire. Désormais, vous devez également tenir compte de la visibilité de vos annonces sur le Web. Pour cela, il vous est conseillé d’optimiser les références dites naturelles. Afin de vous donner plus d’assurance, il vous est possible de mettre en place une action lors de la rédaction d’une annonce.

Qu’est-ce qu’un référencement immobilier local ?

Si l’objectif d’un référencement immobilier organique est d’augmenter la visibilité de votre page sur le moteur de recherche immobilier, quelle que soit la zone géographique concernée, alors le référencement local permet de se baser sur une zone donnée. Certains internautes font des requêtes dites  » localisées  » lors de leurs recherches. Ces requêtes ne sont pas aussi précises que les requêtes générales, car elles se basent sur un lieu précis : un département, une région, une ville ou un quartier. Et au lieu de chercher « agence immobilière dans une ville », les internautes écrivent « agence immobilière dans le centre ou à proximité ». Les références immobilières locales sont le moyen de cibler vos supports web sur ces types de demandes spécifiques, en créant des liens entre vendeurs, comme sur lybox.fr.

Pourquoi prêter attention aux citations dans les annonces immobilières ?

Une recherche immobilière passe nécessairement par une requête auprès d’un moteur de recherche. Autrement dit, les annonces des notaires, promoteurs et agents immobiliers doivent répondre à certains critères. De plus, le prix des annonces immobilières sur Internet n’est pas totalement gratuit, c’est pourquoi cet investissement génère du trafic le plus rapidement possible pour augmenter sa rentabilité. Mais la concurrence est rude, ce qui oblige les agents immobiliers à prendre certaines précautions lors de la rédaction des scripts de vente. Les belles annonces immobilières ne suffisent pas. Le programme permettant d’afficher l’événement sur Bing, Google et bien d’autres sites nécessite une certaine expertise. A cet effet, cela remplace la liste des points clés pour une bonne référence dans ses annonces immobilières.

Que doit contenir l’annonce d’un agent immobilier ?

Les annonces de vente de bien immobilier contiennent des informations obligatoires, quel que soit le support sur lequel elles sont publiées ou affichées. Des mentions supplémentaires sont prévues pour les ventes d’appartements. Une annonce immobilière explique les principales caractéristiques du bien proposé à la vente : le type de bien, la localisation, la taille et la composition, l’état du bien. La description doit être exacte. Si elle ne l’est pas, l’annonce peut être considérée comme trompeuse pour le consommateur et peut faire l’objet d’un délit pénal, sanctionné principalement par des amendes ou des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à onze ans et des sanctions pénales. D’autre part, la publicité identifie les éléments suivants : le prix de vente, le montant des honoraires. Les rémunérations des services rendus par certains membres indépendants sont exprimées en pourcentage. Si les honoraires sont proportionnels, ils varient alors en fonction du niveau de prix du bien. L’annonce doit indiquer si les sections sont cumulatives. Et si la commission est payée par le vendeur, le prix de vente hors commission doit alors être mentionné. Le bulletin prescrit également le classement énergétique du bien déterminé par le diagnostic de performance énergétique. Cela permet d’estimer la consommation d’un bien et le pourcentage d’émissions de gaz. Cette obligation concerne tous les bâtiments disposant d’un système d’eau chaude et de chauffage. Si l’annonce est faite avant l’achèvement des travaux, elle ne fait pas référence aux bâtiments à construire.

Comment bien référencer ses annonces immobilières ?

Les bonnes citations organiques des annonces immobilières, qu’elles soient publiées sur des sites d’annonces personnelles ou des sites d’agences immobilières, sont soumises à certaines règles. Tout d’abord, pensez aux personnes qui lisent votre annonce. Et évitez les abréviations telles que « sdb » pour la douche ou « 5 ch » pour décrire 5 chambres. Cela peut être pénible à lire très rapidement. La sévérité de l’annonce en souffre également. De plus, les gens ne tapent pas un acronyme comme « appartement 5 ch » dans une recherche Google. C’est pourquoi il est recommandé d’éviter les abréviations si vous voulez que votre annonce apparaisse dans les résultats de recherche. Donnez donc un titre clair à votre annonce. Par exemple, si vous êtes propriétaire d’une maison à vendre à Lille, le titre de votre annonce devrait être : maison à vendre à Lille. Mais dans tous les cas, indiquez le type de votre bien sur lequel porte l’annonce titre : à vendre ou à louer, et la localisation du bien. Ensuite, pensez aux affaires. Mettez en avant les atouts du bien affichés dans le texte. Il peut s’agir d’un salon lumineux ou d’un salon spacieux sans façade. Le plus difficile est de rédiger un contenu unique qui se démarque des autres annonces. Par exemple, parmi toutes les annonces concernant l’appartement T(2), Google choisirait les plus populaires en première page, voire celles qui fournissent des informations supplémentaires. Pour y parvenir, les agents immobiliers doivent encore explorer certaines pistes.

Plan du site