Assurance auto : les éléments couverts par la garantie vol

Assurance auto

Publié le : 27 janvier 20248 mins de lecture

Souscrire un contrat d’assurance voiture est une obligation légale qui s’applique à tous les propriétaires de véhicules. La responsabilité civile est la garantie que doivent avoir les automobiles. La prise en charge en cas de vol est en option et est souvent incluse dans d’autres formules, hormis la base. L’étendue de cette couverture dépend de chaque compagnie, étant donné la diversité de leurs offres. Les formules et les tarifs conventionnels n’existent pas, alors il faut être attentif au moment de choisir. Certes, les propositions sont à peu près les mêmes pour faire jouer la concurrence, mais chacune d’elles a ses propres caractéristiques.

Les éléments couverts par la garantie vol

Définir de manière précise les éléments pris en charge par la garantie vol des assurances auto en ligne, comme banque-laydernier.fr, s’avère impossible. La raison est très simple, chaque enseigne établit son contrat, ses formules, ses conditions et ses tarifs. Néanmoins, cette couverture permet aux souscripteurs de bénéficier d’une indemnisation sur le véhicule. Quant aux accessoires et aux biens dérobés à l’intérieur, il convient de vérifier s’ils sont pris en charge par la garantie vol ou s’il faut prendre des options supplémentaires.

Prise en charge de la voiture

L’auto assurée qui a subi les sinistres est le principal élément couvert par la garantie vol. Dans ce contexte, les usagers ont tendance à penser qu’ils n’obtiennent l’indemnisation que lorsque le véhicule a disparu. Pourtant, l’assurance prend effet dès qu’il y a une effraction. Le cas est le même lorsque la voiture a été retrouvée.

Cas 1 : automobile non retrouvée

Trente jours après la déclaration du vol, si l’auto n’est toujours pas retrouvée, la perte est définitive. Dans ce cas précis, les propriétaires peuvent demander la prise en charge du véhicule à l’assureur. Normalement, la compagnie restitue aux souscripteurs le montant équivalent à la valeur vénale de la voiture. Généralement, les experts se réfèrent au prix des modèles d’occasion. Cependant, rien n’est exhaustif, car le contrat peut stipuler d’autres précisions quant à la somme à restituer aux propriétaires d’une auto volée et non retrouvée.

  • Il s’agit de la valeur à neuf pour les véhicules mis en circulation depuis moins de six mois.
  • Certains assureurs engagent des experts dans l’objectif d’obtenir une estimation de la valeur réelle de la voiture. Les éléments pris en compte dans cette évaluation sont le kilométrage, son état, son ancienneté et son prix.

Cas 2 : auto volée, mais récupérée

Le vol doit être prouvé lorsque le véhicule est retrouvé, sinon l’assureur peut refuser l’indemnisation en avançant l’absence d’effraction. Habituellement, la compagnie prend en charge les frais de récupération de la voiture. Les réparations sont également incluses dans la garantie. Le montant remboursé ne peut pas dépasser la valeur du véhicule inscrite dans le contrat. Selon les termes, une franchise est généralement appliquée.

Cas 3 : tentative d’effraction

La garantie vol de l’assurance voiture couvre aussi les effractions, mais celles-ci doivent être prouvées. La tentative doit être matériellement démontrée, avec des preuves à l’appui. La manipulation des fils de contact, l’enclenchement de l’antivol et le crochetage de la serrure sont parmi les faits qui permettent de constater une infraction. En plus de l’examen de l’état de l’auto par un expert, les témoignages des personnes ayant assisté à la scène ou susceptibles de fournir des informations importantes sont nécessaires. Dans le cas où l’assureur refuserait l’indemnisation du titulaire du véhicule, l’affaire peut être portée devant les tribunaux. L’autorité juridique qui a le pouvoir de le juger dépend de la somme en question.

  1. Le dossier est du ressort du tribunal judiciaire lorsque le montant de l’indemnisation est élevée (supérieure à 10 000 €).
  2. Pour un montant inférieur, l’audience a lieu devant le tribunal local.

Cas 4 : indemnité versée, mais voiture retrouvée

Lorsque la procédure de l’assurance se déroule bien, le propriétaire perçoit l’indemnité assez rapidement. Pourtant, il est probable que l’auto soit retrouvée après le versement de cette somme. Deux options s’offrent au propriétaire :

  1. il est libre de garder le véhicule, en revanche, il doit retourner l’argent à son assureur ;
  2. il abandonne la voiture et retient le montant qui lui avait été donné.

Couverture des objets transportés et des accessoires

Le véhicule est souvent le seul élément pris en charge par la garantie vol de l’assurance auto. Les biens personnels trouvés à l’intérieur, ainsi que les pièces et accessoires de la voiture, peuvent être couverts par des options supplémentaires.

Vol des pièces automobiles et des accessoires

Cette garantie ne prend effet que lorsque le vol survient dans une pièce fermée ou un garage. L’existence d’une effraction doit être confirmée pour prétendre à la prise en charge. La plupart des compagnies exigent que ces deux conditions soient respectées pour que le propriétaire du véhicule puisse bénéficier de l’indemnisation. Les personnes qui prévoient de contracter ces garanties supplémentaires doivent s’informer sur les détails des éléments pris en charge. Souvent, il arrive que les éléments de la carrosserie, la batterie et les roues ne soient pas remboursés.

Vol des objets à l’intérieur de la voiture

Les usagers font fréquemment l’erreur de penser que les biens personnels qui se trouvent à l’intérieur de leur véhicule sont inclus dans la garantie vol de l’assurance auto. Certes, il y a eu disparition d’objets, mais il faut souscrire une police spéciale qui protège contre ce genre d’effraction. La mise en œuvre de ces garanties est régie par plusieurs conditions, que les usagers doivent demander à leur assureur. Effectivement, il est préférable d’en discuter de vive voix avec le responsable de la compagnie afin d’obtenir les détails.

Au moment de la souscription d’une assurance auto en ligne ou auprès d’une compagnie qui a pignon sur rue, le propriétaire du véhicule doit savoir ce que la garantie vol prend en charge. Il ne faut pas hésiter à poser des questions pour être fixé sur les éléments couverts et les options.

Plan du site